Annemasse - Sixt


Retour : Accueil / Départements / Réseau Sud-Est

La Compagnie des CEN (Chemins de Fer Economiques du Nord)est une société affiliée au groupe Empain, et opère dans plusieurs départements. Elle obtient la concession d'une ligne d'Annemasse à Samoëns, ainsi que deux embranchements. La mise en service aura lieu en 1892. Elle est considérée comme une ligne de tramway. Sont ouverts aussi les embranchements de Bonne à Bonneville, et St Jeoire à Marignier.

Le matériel comprend huit locomotives, 22 voitures et 77 wagons.

La ligne est à voie métrique, en chaussée ou sur accotement, les gares assez sommaires, les trains mixtes, les locomotives bicabines... Le service connait quelques errements et il se révèle inadapté, concurrencé par la route. Dès 1910, les élus de Haute-Savoie l'ont compris, et décident d'apporter quelques modifications : site propre là où c'est possible, prolongement à Sixt, renforcement de la voie et électrification. Elle est reclassée en ligne d'interêt local, mais ces travaux sont retardés par la première guerre mondiale.

L'embranchement de Bonneville est abandonnée en 1927. En cette même année reprennent les travaux de modifications, notamment :
- l'électrification en 1500v continu
- renouvellement de la voie, avec rail PLM de 34 kg/m
- reconstruction de la plupart des batiments
- prolongement à Sixt où une raquette est installée
- déviation de la ligne pour l'éloigner de la route.

Coté matériel, on trouve maintenant 7 automotrices et 12 remorques. Deux fourgons automoteurs assurent la traction des marchandises. La ligne rénovée ouvre le 25 août 1923. L'embranchement de Marignier ne sera pas modifié et fermera aux voyageurs en 1933.

Les courbes sont de 60 m de rayon, et les rampes de 27 mm/m, ce qui permet à la ligne de passer de 430 à 757 m d'altitude. Le trafic est composé de la clientèle locale, mais aussi de nombreux skieurs. En 1946 la ligne de Marignier est fermée à tout trafic.

La ligne principale subit la concurrence routière, ce qui fait baisser les recettes. Il est décidé de transférer l'exploitation sur route. La suppression intervient le 15 mai 1959, le déclassement suivra le 8 décembre de la même année.

Les horaires de 1936

Annemasse - Samoëns - Sixt

Annemasse

(et Ville la Grand)

 

Vers Bellegarde-St Gingolph, Genève Eaux Vives

Pierre SEMARD, Louis ARMAND

 
B.-Monthoux
   
Borly
   
La Bergue
   
Bonne sur Menoge
  Vers Bonneville (ci-dessous)
Fillinges
   
Viuz en Sallaz
   
Ville en Sallaz
   
La Tour
   
St Jeoire (gare et ville)
  Vers Marignier (ci-dessous)
Pont du Risse
   
Mieussy
 
Taninges (gare et ville)
 
Verchaix - Morillon
 
Samoëns
   
Sixt
   
 
Bonne - Bonneville
Bonne
   
Bonneville
  Vers La Roche - St Gervais
St Jeoire - Marignier
St Jeoire
   
Marignier
  Vers La Roche - St Gervais

haut de page